Les actifs savent-ils correctement estimer leur risque de burn-out ? Non, selon une enquête menée par la start-up Moodwork, après une campagne via testmyburnout.com, un site de sensibilisation et de collecte d’informations sur le burn-out professionnel, et le Pôle Recherche du Lab RH (1). Explications.

Source : 5 choses à savoir sur le déni de burn-out – My Happy Job

Fermer le menu
dictum venenatis, tempus ipsum fringilla Sed ut