L’absentéisme est reparti à la hausse, malgré les effets du télétravail sur les arrêts courts. Et le climat actuel est propice aux burn-out. Selon le Baromètre de Malakoff Humanis, 38 % des salariés se sont vu prescrire un arrêt de travail en 2021 contre 36 % en 2020.

Source : Absentéisme : moins d’arrêts maladie avec le télétravail… mais des risques psychosociaux