Simple outil hier, le bureau est aujourd’hui doté d’une mission de taille : créer un climat de confiance source de créativité et d’engagement.

Le bureau traditionnel n’est pas prêt d’être enterré. Aujourd’hui, 77% des individus dans le monde disposent encore d’un poste de travail attitré (selon une étude de Steelcase, menée en mars 2017, auprès de 2806 participants dans huit pays). Mais trop souvent, celui-ci ne répond pas à leurs besoins, notamment d’évasion. Au point que la grande majorité d’entre eux (87%) s’éloignent de leur bureau jusqu’à… quatre heures par jour.

Si le sacro-saint bureau reste donc la norme – y compris à l’heure du flex office -, il y a cependant un enjeu de taille pour les entreprises : faire évoluer l’environnement de travail pour éviter qu’il ne se limite à des espaces uniformes et standardisés, ce dont les salariés ne veulent désormais plus. Une routine physique et visuelle qui nuit à la performance et à l’engagement.

Source : Comment l’environnement de travail peut-il permettre aux salariés d’exprimer tout leur potentiel – HBR

Fermer le menu
leo sit suscipit vulputate, at Lorem dolor et, elementum