Supporter un boss inconséquent, irrationnel, tyrannique, voire pervers… n’est peut-être pas si exceptionnel. «Selon une étude Gallup, aux États-Unis, la moitié des employés ayant quitté leur emploi à un moment donné de leur carrière ont agi ainsi pour ne plus avoir à subir leurs patrons» rappelle Stéphanie Carpentier, docteur en management et consultante en ressources humaines.

Source : Comment travailler avec un chef irrationnel?