Après un mois de confinement, la santé psychologique des salariés français est “largement atteinte”, analyse le cabinet Empreinte Humaine, qui vient de dévoiler un baromètre Opinion Way sur le sujet. Quelles sont leurs conditions de confinement ? Que pensent-ils des mesures mises en place par leur entreprise ? Se sentent-ils soutenus ? Que peuvent faire les entreprises ? Analyse.

Un mois après les débuts du confinement, 44 % des salariés sont en situation de détresse psychologique, 25 % présentent un risque de dépression, et 25 % déclarent que leur motivation professionnelle s’est dégradée : tel est le constat tiré par le cabinet Empreinte Humaine, à partir d’une étude Opinion Way auprès de 2003 salariés

Source : Confinement : 44 % des salariés sont en situation de détresse psychologique – Courrier cadres