Les deux tiers des salariés sont confrontés à des conflits au travail. Ils passent en moyenne trois heures par semaine, soit vingt jours par an, à composer avec de petites tensions voire de véritables confrontations. Face aux risques de stress, de démotivation, d’absentéisme et de perte d’efficacité, les entreprises doivent prendre en main cette question.

Source : Conflits au travail : un mois perdu dans les tensions chaque année, soit 152 milliards d’euros