Après le « burn-out » symbolisant l’excès de travail jusqu’à épuisement pouvant conduire au « karoshi » (la mort par surmenage), après le « bore-out » ou l’ennui permanent au bureau, voici un nouveau terme dont les médias font la promotion: le « brown-out », une « nouvelle » réalité au travail théorisée par deux chercheurs britannique et suédois qui se traduit littéralement par une « baisse de courant » psychique et une incompréhension du monde du travail de plus en plus fréquente. Décrypter ce phénomène et aborder une manière de s’en sortir est donc l’objet de ce billet.

Source : De l’absence de sens au travail au retour à plus d’authenticité au travail? | Blog Management de la Santé au travail et des Ressources Humaines