Le confinement, qui devrait prendre fin à partir du 11 mai, laissera-t-il des traces en matière de QVT ? Pour Victor Waknine, président fondateur du cabinet Mozart Consulting et à l’origine de l’IBET, “l’indice de bien être au travail”, tout changera demain, des relations sociales en entreprise à la façon de manager, jusqu’à une plus grande prise en compte du bien-être au travail.

Source : Déconfinement : la crise du Covid-19 apportera-t-elle plus de bien-être au travail ? – Courrier cadres