En collectant les données de différentes administrations, le dispositif «Signaux-Faibles» permet de repérer les entreprises en difficulté et de leur proposer des aides pour éviter qu’elles ne mettent la clé sous la porte.

Agir auprès des entreprises avant qu’il ne soit trop tard. C’est ce que pourrait permettre le déploiement du dispositif «Signaux-Faibles», à l’initiative de la Direccte (service déconcentré du ministère du Travail) et de l’Urssaf de Bourgogne-Franche-Comté, région où il a été expérimenté pendant dix-huit mois. Pour permettre son extension, une convention de partenariat a été signée mercredi matin à Bercy entre la Direction générale des entreprises (DGE), la Banque de France, la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), l’Acoss (caisse nationale des Urssaf) et la Direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (DINSIC).

Source : Eviter les faillites d’entreprises grâce à l’intelligence artificielle 

Fermer le menu
Sed Aenean tempus in id, ut libero lectus Phasellus Lorem