A partir de ce lundi 6 mai, l’opérateur téléphonique, son ex-PDG Didier Lombard et six anciens hauts cadres sont jugés pour harcèlement moral pour leur « gestion pathogène » de la restructuration de l’entreprise. En 2008-2009, 35 employés avaient mis fin à leurs jours.

Source : France Télécom : le procès des années noires | Les Echos

Fermer le menu
tempus neque. leo eleifend ut in quis elit.