Oubliez l’IA et la robotisation. Le futur du travail sera d’abord façonné par un nouveau rapport à l’entreprise : la fin de la loyauté envers l’employeur. Plus individualiste, nomade, le travailleur moderne fait exploser les règles et questionne l’organisation du travail. Alors, c’est qui le patron ?

Nous sommes en 2019 et vous hésitez entre le CDI qu’on vous propose et un statut de freelance. Demain, vous n’hésiterez plus et choisirez le second. À moins que votre patron n’accepte vos conditions. C’est tout le paradoxe des réorganisations qui agitent le monde du travail avec la révolution numérique : le pouvoir bascule entre les mains de l’employé, qu’il soit statutaire ou prestataire. Une évolution qui pourrait bouleverser les structures mêmes des entreprises.

Source : Freelance, télétravail, flex office : l’organisation du travail remise en question

Fermer le menu
efficitur. suscipit mattis elit. non libero tempus