Selon l’étude The Workforce View in Europe 2019 réalisée par ADP, 30% des salariés européens déclare avoir été victime de discrimination au travail. Même si ce chiffre est 4% moins élevé que l’an dernier, il reste important. Et la France se situe au-dessus de ce taux moyen, avec 35% des salariés français qui se sont sentis discriminés.

Réalisée auprès de plus de 10 000 actifs au sein des huit économies clés d’Europe (France, Allemagne, Italie, Espagne, Pays-Bas, Royaume-Uni, Pologne, Suisse), The Workforce View in Europe 2019 étudie les comportements et l’état d’esprit des salariés face au monde du travail

Source : Genre, âge, handicap…: les principales causes de la discrimination au travail

Fermer le menu
non amet, accumsan luctus et, risus. id dolor dolor. id mattis ipsum