Les cas de harcèlement moral au travail sont fréquents et nombreux mais ils ne sont pas tous le fait de pervers narcissiques. Il y a effectivement ceux qui prennent plaisir à harceler une victime puis une autre et une troisième car c’est dans leur schéma de fonctionnement (généralement ils agissent de la sorte dans leur vie professionnelle et personnelle). D’autres tyrans, que l’on pourrait qualifier de harceleurs « ordinaires », ou « de circonstances », s’adonnent aussi à de telles pratiques mais elles le font pour d’autres raisons. Décrypter ces différents profils de harceleurs (et en miroir ceux de leurs victimes) permet d’ouvrir des pistes de solutions managériales qui ne seraient sinon pas envisagées. Tels seront donc les éléments abordés dans ce nouveau billet, troisième du triptyque consacré à cette thématique du harcèlement moral au travail.

Source : Harcèlement moral au travail : profils des harceleurs et victimes potentiels et pistes de solutions managériales (Article n°3/3) | Blog Management de la Santé au travail et des Ressources Humaines

Fermer le menu
felis sit elit. ut libero. id Praesent eget mattis ut libero ipsum