Cinquante ans après sa publication, « Le principe de Peter » n’a pas pris une ride. « Avec le temps, tout poste sera occupé par un employé incapable d’en assumer la responsabilité », affirmait ainsi son auteur, le pédagogue Laurence J. Peter. Selon sa théorie, les plus compétents sont promus jusqu’à atteindre une position qui dépasse leur niveau de compétences, ce qui met un terme à leur évolution.

Malheureusement, les études académiques montrent que les promotions sont en grande partie des récompenses accordées en vertu de performances passées et que les entreprises continuent de croire que ce qui a permis à un individu de réussir jusqu’alors garantit sa réussite future, et ce même si ses responsabilités changent. Cela explique peut-être pourquoi il y a encore autant de dirigeants incompétents.

Les entreprises qui souhaitent sélectionner les meilleurs candidats pour des postes de direction seraient donc bien inspirées de changer la manière dont elles les évaluent.

Source : Il faut recruter les dirigeants pour ce qu’ils pourront faire, pas pour ce qu’ils ont déjà fait – HBR

Fermer le menu
felis consequat. libero. vulputate, fringilla Lorem ipsum pulvinar ut id commodo suscipit