Comment trouver ses marques dans une entreprise où l’on n’a jamais mis les pieds ? Privés des moments d’échanges avec leurs collèges et catapultés dans un monde du travail virtuel, les jeunes se sentent parfois isolés. Ils témoignent.

Qu’on se le dise, le 100 % télétravail, ça va deux minutes. Après des mois sans avoir vu leurs collègues, de nombreux salariés n’en peuvent plus. Les jeunes, pourtant rodés aux WhatsApp, Zoom et autres outils de communication à distance, ressentent en premier lieu la lassitude, le stress, voire la détresse psychologique.

 Je travaille dans la boîte de mes rêves, mais j’ai l’impression de passer à côté de mon expérience , confie Samy, en stage de six mois dans une agence de typographie. Le jeune homme de 25 ans, qui n’a mis les pieds au bureau qu’une seule fois (pour son entretien d’embauche), estime qu’il progresse  moitié moins  ​du fait de travailler à distance.

Source : « J’ai l’impression de passer à côté de mon expérience ». Les jeunes désœuvrés face au télétravail