Alors que le gouvernement annonce la sortie de l’application StopCovid pour début juin, certaines entreprises créent des outils « maison » pour identifier les employés vecteurs du virus et ainsi faciliter la reprise des activités. Or, bien que le Code du travail stipule que l’employeur se doit d’« assurer la sécurité et protéger la santé physique et morale des travailleurs », les entreprises doivent veiller à ne pas porter atteinte aux libertés fondamentales de leurs employés. Retour sur les mesures de protection et les interrogations qu’elles suscitent.

Source : Jusqu’où peut on aller pour surveiller la santé des salariés ?