La Santé au Travail à l’épreuve du Covid[1] : une étude de Malakoff Humanis qui décrypte l’impact de la crise sur la santé des salariés du secteur privé

Les partenaires sociaux finalisent en ce moment même les concertations engagées depuis deux ans sur la réforme du système de santé au travail, et le gouvernement a annoncé un projet de loi pour la fin de l’année 2020. Dans un contexte marqué par les effets de la crise sanitaire, où tous les acteurs s’accordent à reconnaître la santé, et la santé au travail, comme une priorité, le Comptoir de la nouvelle entreprise de Malakoff Humanis publie une étude spécifique sur l’impact de la crise sur toutes les dimensions de la santé au travail.

Plus de la moitié des salariés a essayé, pendant la période, d’adopter un mode de vie plus sain. Pour autant, 45% des salariés déclarent se sentir plus fatigués physiquement et psychologiquement. 62% estiment que leur rythme de travail a été modifié. 33% des salariés disent que leur entourage a été une source d’inquiétude, de tension et de stress plus forte qu’avant la crise. Ce stress, l’intensité du travail, la crainte de perdre son emploi, et le sentiment d’isolement sont des facteurs qui pourraient accroître les risques psycho-sociaux. 85% des salariés estiment cependant que leur entreprise a mis en œuvre les mesures nécessaires à la protection de leur santé. Et 86% souhaitent qu’elle intègre durablement la prévention et la santé dans sa stratégie.

Source : La Santé au Travail à l’épreuve du Covid – Newsroom Malakoff Humanis