La crise liée au Covid-19 a contribué à accélérer certaines évolutions récentes en matière d’organisation du travail. Le changement le plus visible est la généralisation, voire le recours massif au télétravail. Mais la véritable mutation est ailleurs et résulte d’une conjonction de facteurs : l’émergence des nouvelles technologies qui rendent le salarié plus autonome, tout en bousculant les modalités traditionnelles d’organisation du travail ; l’intensification de la concurrence qui oblige à adapter en permanence la formation des salariés ; et les attentes des nouvelles générations qui veulent donner un sens à leur présence dans l’entreprise. Plus efficace et plus agile, le salarié du futur sera aussi plus épanoui dans son travail.

Source : Le salarié du futur sera connecté, autonome et engagé – HBR