Avec la pandémie et des mesures de soutien insuffisantes, les aidants traversent une crise sans précédent : ils sont en burn out selon l’Observatoire des Salariés Aidants qui rappelle que leur santé mentale est une préoccupation croissante pour le monde du travail.

Un parent, un enfant ou un conjoint malade… Ils sont 8 à 11 millions en France – non professionnels – à aider une personne âgée ou en situation de handicap, avec parmi eux encore 61% qui travaillent. L’épidémie de coronavirus ne les a pas non plus épargnés puisqu’en plus d’une dégradation générale de l‘état de santé des malades, les aidants ont dû affronter une solitude particulièrement pesante quand ils se sont retrouvés eux-mêmes isolés. Ces proches aidants se sont confrontés à des problèmes de santé physique et psychologique accrus et à des difficultés pour concilier leurs vies personnelle et professionnelle selon une récente étude de l’Observatoire « Salariés aidants et dialogue social » Viavoice. De quoi tirer la sonnette d’alarme sur une crise de santé publique lorsqu’on sait qu’aujourd’hui les salariés proches aidants représentent 15 % de la population active (INSEE). 1 actif sur 4 sera proche aidant en 2030.

Source : Les aidants sont-ils en pleine crise de burn out ? – Forbes France