En l’espace de deux décennies, les géants américains de la tech, désignés sous l’acronyme GAFAM, ont accumulé une énorme puissance économique et financière. En parallèle, ces multinationales redoublent d’effort pour défendre leurs intérêts auprès des institutions politiques et accroître leur influence, en témoigne la forte hausse de leur budget consacré au lobbying ces dernières années.

Au regard des données d’Integrity Watch, une plateforme open-data qui recense les activités de lobbying menées auprès de l’UE, les géants de la tech sont prêts à dépenser des millions pour défendre leurs intérêts en Europe. Comme le montre notre graphique, c’est Google (Alphabet) qui se montre la plus entreprenante des GAFAM à Bruxelles.

Source : • Graphique: Les millions dépensés par les GAFAM à Bruxelles | Statista