Mark Zuckerberg a dit au Congrès américain qu’il était « d’accord sur le fait que nous sommes responsables du contenu » de Facebook. C’est une déclaration forte de Zuckerberg, qui disait auparavant que Facebook n’était pas un média, et donc pas responsable de ce qui était publié sur la plateforme.Twitter, Google et d’autres firmes de la tech ont fait des déclarations similaires.

Source : Mark Zuckerberg vient de renier un pilier de la pensée de la Silicon Valley — et Facebook pourrait se prendre le retour de bâton – Business Insider France

Fermer le menu
non Curabitur et, Donec dapibus quis, porta. quis