Le smartphone, devenu compagnon indispensable et outil multifonctions, peut provoquer une addiction chez certains, et même une nomophobie, élu mot de l’année (c’est la contraction de « no mobile phone phobia ») par le comité du Cambridge Dictionnary. Il décrit l’angoisse de ne pas avoir son smartphone, ou qu’il ne fonctionne plus.

Source : Nomophobie: «On parle d’addiction au smartphone quand il y a une perte de contrôle sur l’objet»

Fermer le menu
elementum ut leo. nunc sed efficitur. tristique facilisis ut commodo Aliquam dictum