Le contexte actuel extrêmement troublé va avoir pour effet de mettre en lumière certains individus qui, jusque-là, ne s’étaient pas encore révélés.

Un débat sans fin oppose les tenants d’un leadership « inné » à ceux d’un leadership « appris ». Warren Bennis, sans doute l’un des entomologistes les plus réputés des leaders de la seconde moitié du 20e siècle, avait pour sa part la conviction que le leadership n’est ni inné ni appris, mais révélé. Ce que Jean-Luc Lagardère résumait dans une formule très gasconne: « Le leadership, c’est la rencontre d’un talent et d’une circonstance ».

Source : Quand les circonstances révèlent les leaders – HBR