Travailler moins pour gagner plus.

Nous vivons une époque bien mystérieuse. D’un côté, nous observons une baisse continue des gains de productivité depuis les années 1960, dans toutes les économies avancées. D’un autre, nous souffrons de l’intensification du travail. Tout se passe comme si nous dépensions une partie de notre temps pour rien, comme si une partie du travail ne créait pas de valeur, comme s’il y avait « surtravail ».

Source : Réduire le surtravail, nouvel horizon de la productivité – HBR