Signe de la multiplication des tâches au travail, le burn-out, syndrome d’épuisement professionnel, résulte souvent, de la détérioration des conditions de travail, au sens de l’article L4121-1 du Code du travail. Conditions relevant de l’obligation de sécurité de résultat de l’employeur.

Pour autant, les conséquences de l’exposition du salarié aux facteurs de stress et / ou de l’épuisement affectent, indéniablement, la santé du salarié, sur les plans physique et mental. Et, par ricochet, l’entreprise.

Source : Santé au travail : burn-out et faute inexcusable de l’employeur. Par M. Kebir, Avocat et Camille Thinard, Juriste Stagiaire.