L’Alliance de la presse d’information générale, qui regroupe 305 journaux français, a déposé une plainte contre Google devant l’Autorité de la concurrence. Pour ne pas payer une redevance, la firme américaine a décidé de modifier l’affichage des actualités sur son moteur de recherche en France. Une annonce qui a fait l’effet d’une bombe.

Source : Une partie de la presse française continue son offensive et porte plainte contre Google

Fermer le menu
Donec ut ultricies mattis suscipit ut leo elit. Curabitur risus Nullam