A l’approche du grand départ, 51% des Français avouent lever le pied. Moins de réunions, moins de coups de fils, moins de rendez-vous –voire moins de contraintes vestimentaires– les salariés en profitent pour relâcher la pression. Même ceux qui bouclent une « charrette » dans la dernière ligne droite profitent d’un environnement globalement plus détendu. De quoi faire varier les « paliers de décompression »: 22% des personnes interrogées déclarent lever le pied plusieurs semaines avant leurs congés et 38% seulement quelques heures avant de lâcher la boutique.

Source : Vacances et travail: les hommes décrochent avant les femmes – Challenges

Fermer le menu
libero. sit felis risus at tempus Sed efficitur. Donec neque.