S’il n’est pas rare que des organisations prennent leurs distances avec un collaborateur empêtré dans un scandale, la présente vague de dénonciations semble se démarquer par la vitesse à laquelle des têtes ont roulé.

Les allégations de violences sexuelles et d’autres comportements déplacés qui continuent de déferler sur le web visent entre autres des personnalités publiques qui ont rapidement été larguées par leurs partenaires.

Source : Vague de dénonciations: des organisations promptes à couper les ponts | LesAffaires.com