Il y aurait en Europe, deux fois plus de personnes atteintes de schizophrénies en ville qu’en milieu rural. Bien sûr, les facteurs environnementaux ne constituent pas la seule explication à l’apparition d’un trouble psychique. Mais scientifiques et psychiatres s’intéressent de plus en plus à l’ « urbanicité » comme un facteur de risque menaçant notre santé mentale. Explications.

Source : Vivre en ville, un risque pour la santé mentale ? | Psychologies.com