Les derniers mois vécus par WeWork furent totalement catastrophiques. La société américaine qui prévoyait de faire son entrée en bourse a récemment dû jeter l’éponge. Aujourd’hui, un rapport de Bloomberg fait état des nombreux changements à venir au sein de WeWork. Autrefois évaluée à 47 milliards de dollars (43 milliards d’euros), la société américaine envisagerait actuellement de supprimer 5 000 postes, soit plus d’un tiers de son effectif actuel.

Source : WeWork pourrait licencier 5 000 salariés

Fermer le menu
tristique dolor. dolor quis sed quis, ante. Curabitur