Comme nous vous en parlions hier WhatsApp affiche depuis quelques jours une notification pour obliger les utilisateurs à accepter de nouvelles conditions. Or ces conditions impliquent un vaste partage de vos données personnelle entre WhatsApp et Facebook. Ce qui vous semblera presque anecdotique si vous utilisez aussi Facebook, mais peut l’être un peu moins si ce n’est pas votre cas.

On se disait déjà, d’emblée, que ces nouvelles conditions risquaient de coincer en Europe à cause du Réglement Général de Protection des Données (RGPD). Or il semble que nous n’avions pas tort. Si la firme demande bien comme partout ailleurs dans le monde à ses clients d’accepter les nouvelles conditions d’utilisation, leur portée n’est pas la même sur le vieux continent et au Royaume-Uni.

Source : WhatsApp : non, vous n’êtes pas obligé de partager vos données avec Facebook